25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilEconomieNumérique : mutation du GEMTIC en cluster Mayotte In Tech pour une...

Numérique : mutation du GEMTIC en cluster Mayotte In Tech pour une montée en compétence

Avant même de souffler ses 10 bougies, le GEMTIC a montré sa maturité en se muant en cluster numérique. Deux raisons majeures, mettre en place les 40 projets issus des Assises du numérique, et être identifiée comme structure directement finançable.

En 2012, l’excitation régnait, le territoire venait de passer en haut débit. Une mini révolution qui allait inciter une poignée de jeunes cadres dynamiques, dont Feyçoil Mouhoussoune, à se regrouper pour organiser le développement des TIC (Technologies de l’Information et de la Télécommunication), en créant le Groupement des entreprises Mahoraises spécialisées dans ce secteur, le GEMTIC.

Ils ont essuyé les plâtres notamment en faisant de « l’évangélisation », un terme imagé utilisé par Alain Turiana, Consultant spécialiste du management des clusters en mission à Mayotte : « Il fallait créer le marché et voir se développer des entreprises numériques avant de passer à une autre dimension. »

Pour Feyçoil Mouhoussoune, l’évolution en cluster est mue par une nécessité : « Le conseil départemental, la préfecture, l’AFD, le rectorat, nous ont demandé d’être plus visibles, plus représentatifs, et de nous transformer pour pouvoir être mieux accompagnés. Il existe des fonds dédiés à l’accompagnement des clusters et de l’innovation. »

C’est donc fort d’un peu plus d’une trentaine de structures, présentes dans la salle de conférence de l’hôtel consulaire pour l’Assemblée générale, que le groupement s’est baptisé Mayotte In Tech, ce vendredi 10 décembre. La naissance d’une nouvelle ère avec ce multi-partenariat.

Il s’agit de fédérer les entreprises et les associations de la filière numérique, les collectivités territoriales, dont peu sont encore présentes, en dehors des mairies de Bandraboua et de Mtsamboro, les acteurs de la formation, de l’enseignement et de la recherche, les financeurs non publics, etc.

Une trentaine de structures était représentée ce vendredi

Fièvre d’innovation au sein du cluster

Mayotte In Tech était attendu, puisqu’à peine créé, les demandes fusaient. De la part du Centre universitaire notamment qui attend un partenariat pour monter le Démonstrateur numérique X-MEM, dont il a été le lauréat, « il faut monter en 3 ans un outil adapté aux étudiants peu équipés en numérique, qui possèdent un portable, et adapter la pédagogie à ces médias ». Le projet est financé à hauteur de 2 millions d’euros par le gouvernement. Il n’y a plus qu’à…

Même démarche pour un enseignant qui a lancé « C’génial », pour mettre en relation professionnels du numérique et étudiants, « il va falloir créer un mode de communication pour faciliter les échanges au sein du cluster, de type lettre de diffusion », soulevait-il

On avait un peu oublié les chiffres, que rappelle le directeur du CARIF-OREF, Youssouf Moussa : « L’enquête menée lors du confinement fait apparaitre que 84% des actions de formation continue ont été arrêtées ici. Nous avons été le territoire le plus impacté alors que nous sommes le plus en difficulté ». D’où la nécessité de proposer des alternatives, « nous travaillons à la digitalisation de l’offre de formation. Notamment, par la Cité des métiers, avec l’implantation d’une plateforme digitale dans chaque commune, et à proximité des établissements scolaires. » Il y a actuellement 11, un financement Etat-conseil départemental. « Nous avons également installé 5 Maisons numériques ».

Mais avant même de s’atteler à ces défis, d’autres ont été identifiés, et ont motivé l’évolution en cluster, rapporte Feyçoil Mouhoussoune : « Les Assises du numérique ont fait émerger une quarantaine de projets, il faut les réaliser. »

Des défis qui vont impliquer des recrutements, annonce-t-il, pour pouvoir épauler la seule salarié du groupement qui ne savait plus où donner de la tête. Prometteur.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...