27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilorangeLa future compagnie Zena entend bien décoller avant la fin de l’année

La future compagnie Zena entend bien décoller avant la fin de l’année

De nouvelles avancées à noter du côté de la compagnie aérienne Zena, portée par Régis et Julien Novou. Avec la visite récente du Mock-up Center d’Airbus, le projet continue de s’affiner, et le premier vol devrait avoir lieu cette année. C’est du moins l’ambition des instigateurs du projet.

Éloignes des communications médiatiques depuis plusieurs mois, les frères Novou n’en ont pas arrêté pour autant d’œuvrer sur Zena, leur projet de compagnie aérienne mahoraise. En ce début d’année, Régis Novou s’est rendu au Mock-up Center d’Airbus. C’était là l’occasion de faire une mise à jour des prestations, des actions qui seront menées en février, et d’affiner les besoins en termes de consulting. Durant la visite, M. Novou s’est vu présenter les derniers produits en cabine, et s’est avéré « particulièrement surpris des avancées technologiques en termes de prestations cabines ». sièges business, racks à bagages, galets ( les zones de préparation et de stockage des denrées alimentaires)… Une qualité annonciatrice de belles promesses.

Régis Novou dans le “galet”

« Le projet Zena n’est pas inatteignable »

Pour les deux frères, l’heure est désormais au point d’étape : revoir les tendances des marchés de l’Océan Indien, et organiser la certification. Et selon Julien Novou, « normalement tout sera prêt pour le mois prochain », moment où la campagne de certification devrait donc être lancée. Celle-ci durera entre 6 et 9 mois.  « Beaucoup de choses sont déjà prêtes en amont » déclare Julien Novou avant de réaffirmer que « le projet Zena n’est pas inatteignable ». En termes de calendrier, les créateurs de Zena aimeraient voir leur premier vol se dérouler pendant la saison haute cette année, de juillet à mi-septembre. « Pour nous cette année on vole » réaffirme M. Novou. Evidemment, la question du choix de l’appareil restera à examiner, bien que les frères aient leurs préférences parmi les trois appareils sélectionnés, les  A 330, A321 et A350. La décision dépendra évidemment des types de marchés ciblés ( régional/long courrier, et passager/fret) mais aussi des investisseurs.

La visite de l’appareil au Mock-Up Center

Si la compagnie Zena n’a pas encore décollé malgré les annonces l’an dernier d’un premier vol début 2022, il semblerait que le projet arrive en bout de piste, prêt à prendre son envol.

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...