28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilorangeDans la perspective des Jeux des Îles 2027, un futur gymnase en...

Dans la perspective des Jeux des Îles 2027, un futur gymnase en prévision à M’tsangamouji

L’organisation des Jeux des Îles 2027, malgré un faible taux d’équipement du Département en infrastructures sportives, demeure un objectif politique majeur de l’actuelle mandature. En témoigne la volonté réaffirmée solennellement le 5 octobre dernier, lors de l’Assemblée départementale réunie en séance plénière, du Conseil départemental et celle du mouvement sportif mahorais pour l’organisation, dans le 101e département, de cette compétition. Alors que plusieurs équipements structurants ont d’ores et déjà été présentés ou dévoilés, à l’instar du bassin bassin olympique de Kaweni ou du Centre de formation pour sportifs de haut niveau de Mirereni-Chirongui, le Conseil départemental entend construire un futur « gymnase » à M’tsangamouji.

Ce projet répond à trois grandes ambitions. Tout d’abord, équilibrer l’offre d’infrastructure sportive sur le territoire ; le gymnase bénéficiera aux populations des communes d’Acoua, de Mtsamboro, de Bandraboua et bien sûr de M’tsangamouji. Ensuite, accompagner au mieux les athlètes mahorais dans la perspective de l’organisation des Jeux des Jeunes en 2023 et surtout des Jeux des Iles de l’Océan Indien (JIOI) de 2027. Enfin, répondre favorablement aux attentes des scolaires – notamment en prévision d’un projet de collège et de lycée à proximité – ainsi qu’à celles des athlètes mahorais avec un accès à la pratique sportive pour tous. Le délai de réalisation est de 4 ans dont 2 ans d’études et 2 ans de travaux. L’enveloppe prévisionnelle affectée aux travaux, d’un montant de 10 millions d’euros, fera l’objet de demandes de subventions.

De multiples disciplines sportives pourront être pratiquées qu’elle soient collectives ou individuelles

D’une capacité de 1000 places, le futur gymnase permettra d’exercer de multiples disciplines sportives telles que le handball, le basketball, le volleyball, et le badminton. En outre, un court de tennis, une salle polyvalente annexe pour la pratique des arts martiaux, des sports de combat voire de la gymnastique sont également prévus. Par ailleurs, un mur d’escalade pour un usage scolaire sera aménagé.

Ce nouveau complexe sportif entend compléter celui d’un autre gymnase prévu aux abords de Mirereni sur le site du futur centre de formation des sportifs de haut niveau, avec une livraison programmée pour 2024.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...