19.9 C
Dzaoudzi
dimanche 21 juillet 2024
AccueilorangeKoungou : 200.000 litres de déchets ramassés en un mois, mais la...

Koungou : 200.000 litres de déchets ramassés en un mois, mais la source sur les hauteurs reste intarissable

“L’ampleur du chantier est telle que nous allons renforcer nos équipes”, indique l’association NAYMA qui concentre ses salariés en insertion sur une opération nettoyage sur la durée de la plage de Majikavo Koropa. Mais c’est un tonneau des Danaïdes qui se remplit sur les hauteurs. La mairie fait le point sur ses actions.

Voilà un mois que les 24 salariés en insertion de l’association Nayma sont déployés dans la communauté d’agglomérations du Grand Nord, exclusivement sur la plage de Majicavo Koropa. Celle-ci prend en permanence la couleur des déchets : emballages jetables, bouteilles en plastique, cannettes par milliers… “Durant le mois d’avril, ils y ont ramassé l’équivalent de 200.000 litres de déchets, dont 13.200 de recyclables, ainsi que 700 kilos d’encombrants et une dizaine de pneus”, rapporte l’association. Qui va renforcer ses effectifs devant “l’ampleur du chantier”.

Il ne s’agit pas de dépôt par les marées comme l’envisage l’un des salariés. Nous étions parti en reportage en février 2018 sur les hauteurs de Majikavo Dubaï, dans le quartier de Massimoni, pour découvrir avec stupeur un Himalaya de déchets, une montagne d’immondices sur laquelle jouaient des enfants.

La montagne de déchets sur les hauteurs de Majikavo

Des filets percés

Faute d’accès pour entamer ces monceaux de déchets, et pour endiguer ce flot incessant de déchets se déversant sur la plage avec les fortes pluies, la mairie avait tenté une expérimentation avec le Parc Naturel Marin: la pose de filets dans les caniveaux, pour canaliser les déchets. L’amoncellement de déchets sur la plage semble en signer l’échec. “Pas vraiment”, nous indique Mounirou Ahmed Boinahery, DGA Développement humain à la commune de Koungou, avec qui nous avons fait le point.

“Nous allons généraliser ce système de filet, mais sous condition. Peu après la pose, l’un des filets a été endommagé, car les déchets retenus ne sont pas uniquement ménagers. Nous avons donc dû retirer l’un des filets, justement celui de Majikavo Koropa, tout en initiant avec l’association Nayma, un travail de sensibilisation en amont”.

La mairie de Koungou va monter une brigade verte, composée notamment d’agent PEC (Parcours emploi compétences) en insertion, pour compléter le dispositif de Nayma, “ils seront affectés à la sensibilisation et au gardiennage”. Sensibiliser, c’est se rendre auprès des habitants des quartiers sur les hauteurs, “pour leur demander de ne pas déposer les déchets en dehors des jours de collecte”.

SIDEVAM, déchets, Mayotte
Les filets soumis à rude épreuve lors des fortes pluies

Mais se pose le problème des points de collecte précisément, dont certains sont trop éloignés, et pour en déployer de nouveau, il faut rendre leur accès possible aux camions de ramassage, ce que nous avions déjà évoqué avec la mairie: “Une route est en cours de construction à Bandrajou pour permettre l’accès des camions du SIDEVAM, affirme Mounirou Ahmed. De nouveaux points de collecte vont alors être mis en place, “tout devrait être opérationnel en juillet-août 2022, avant la prochaine saison des pluies.”

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...