27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 mai 2024
AccueilEconomiePort de Longoni : Ida Nel placée en garde à vue pour fraude...

Port de Longoni : Ida Nel placée en garde à vue pour fraude fiscale

Une enquête est actuellement menée sur la société MCG et sa présidente Ida Nel, diligentée par le parquet national financier. Plusieurs affaires ont émaillé sa prise de gestion du port depuis 2013, faisant chauffer la barre des tribunaux.

L’opération a très peu fuité sur le port. Nous venons de l’apprendre, une perquisition a été menée mardi soir et ce mercredi à la société Mayotte Channel Gateway (MCG). Des logiciels et des ordinateurs auraient été saisis par les gendarmes sur place à Longoni, dans le cadre d’une enquête menée par le parquet national financier.

La présidente de MCG a été interpellée et placée en garde à vue dès mardi soir, une garde à vue prolongée ce mercredi matin selon nos informations.

Les chefs d’accusation sont : fraude fiscale aggravée et blanchiment de fraude fiscale,

Plusieurs affaires judiciaires sont en cours, dont nous nous sommes fait régulièrement l’écho. Ce serait long de remonter le temps, mais rappelons qu’au lendemain de l’obtention de la Délégation de Service public (DSP) de gestion du port de Longoni, Ida Nel modifiait le code APE de son activité, pour pouvoir cumuler à la fois la gestion du port et la manutention, ce qui est interdit par la loi. Bien que des procès aient été intentés par le manutentionnaire historique, la SMART, qu’elle tentait d’empêcher d’exercer en ne lui fournissant pas d’autorisation d’occupation temporaire nécessaire pour exercer, les jugements lui étaient plutôt favorables.

Le conseil départemental, propriétaire de port, essayaient depuis de reprendre la main, mais rien n’y faisait, pas même les injonctions de respecter les cahiers des charges de la DSP. L’ancien directeur du port, et député Ibrahim Aboubacar s’était même fendu d’une tribune accusant Ida Nel « d’abus de pouvoir condamnable ».

Ida Nel, gestionnaire du port de Longoni, revendiquait passer outre les injonctions du Département

Des tours de passe-passe permanents

Récemment désigné à la tête du Conseil portuaire, Mansour Kamardine avait déploré que les grues, pourtant défiscalisées, donc avec l’argent public, soient privatisées, et avait convié la presse pour le constater.

Autre front, la présidente était attaquée en justice par ses salariés qui lui demandaient leur dû, le jugement était tombé, Ida Nel leur devait 600.000 euros et a été condamnée à les payer sans attendre l’appel.

Le gros dossier, c’est celui des tarifs, excessifs, et décidé unilatéralement comme les investissements surdimensionnés, et donc à amortir lourdement, pour lesquels la présidente de MCG s’est passée de demander l’avis du conseil départemental. Les tarifs portuaires avaient été retoqués par la justice à plusieurs reprises. Un énième était même sorti du chapeau, sur lequel les acteurs portuaires, s’appuyant sur l’analyse d’une graphologue, faisaient peser le soupçon de faux et usage de faux.

Selon un rapport de l’expert de la Cour administrative d’appel de Bordeaux, Denis Moranne, la présidente de MCG aurait bénéficié de crédit d’impôt de 4 millions d’euros, grâce à la défiscalisation sur 2 grues et 4 portiques, en activant les mesures de la loi Girardin Industriel, mais aussi un agrément de Bercy, et le dispositif de la « loi Macron ».

D’autre part, Ida Nel avait créé une société à Maurice vers laquelle auraient été envoyée  une partie des bénéfices.

Est ce ces investissements qui auront motivé l’accusation de fraude fiscale aggravée du   parquet national financier ? En tout cas, chez les professionnels du port, c’est une accumulation tendant à l’indigestion…

Le PNF devait statuer ce mercredi sur la suspension ou la prolongation de garde à vue.

Anne Perzo-Lafond

 

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...