23.9 C
Dzaoudzi
lundi 22 juillet 2024
AccueilEconomieWassnaWass : la marque Orange se met au vert

WassnaWass : la marque Orange se met au vert

Environnement, sport, dangers des écrans, jeunesse, et bien sur lutte contre la fracture numérique. Derrière la campagne Wassnawas qui a fleuri cette semaine sur les panneaux publicitaires de l'île, Orange frappe un grand coup (de com') pour mettre l'accent sur ses valeurs et ses actions

Tout le monde ou presque a pu voir ces derniers jours la vaste campagne publicitaire “Wassnawass” sur les panneaux en 4×3 de l’île. C’est simple, ils sont partout, et témoignent de la volonté de la société Orange, qui est derrière cette campagne, de la faire connaître de tous.

Pour André Martin, directeur général d’Orange Réunion-Mayotte, Wassnawass “ce n’est absolument pas juste une com ou une publicité, c’est notre raison d’être, c’est l’incarnation locale de la raison d’être du groupe Orange mondial. Ce n’est pas une marque mais ce qui motive l’ensemble des collaborateurs et salariés d’Orange au quotidien”. Un discours bien rodé, mais bien abstrait aussi. Au fil de la conférence de presse qui se tenait ce jeudi matin à la CCI de Mamoudzou, différents responsables ont donc égrainé tout ce que la campagne inclut : le doublement de la capacité du réseau mobile et fixe en 4 ans, le soutien à des associations sportives comme la fédération de football, à des artistes, ou à des campagnes de sensibilisation comme celles de prévention contre les dangers des écrans, ou visant à un meilleur usage du numérique.

Le directeur d’Orange dans la zone présente un discours bien rodé sur la marque

“Ce qu’on cherche c’est à véhiculer un message de mieux vivre en semble, des générations et des communautés. C’est la traduction de ce qu’on peut apporter, nos actions, mais aussi tout le lien social qu’on peut apporter avec le numérique. On en revient à la raison d’être du groupe Orange. Ce qu’on cherche à faire c’est à créer du lien au travers du numérique et à faire ressortir l’humain. Ça a encore plus de sens dans un territoire comme Mayotte où on a une population jeune qui utilise les outils digitaux, il faut voir comment les jeunes générations les utilisent à bon escient pour favoriser le bien vivre ensemble” détaille le directeur, qui insiste sur plusieurs actions.

“On a un partenariat avec la fédération française de football, on cherche à faire des actions autour de la sensibilisation, sur le cyberharcèlement, la bonne utilisation des smartphones, c’est être partenaire sur les valeurs du sport et de la culture qui sont essentielles à la société mahoraise, mais aussi sensibiliser à la bonne utilisation du numérique, et des festivals de danse ou de musique où on crée une application digitale permettant à des jeunes de se mettre en avant pour peut être un jour avoir des débouchés. C’est le but de tous les partenariats que l’on noue avec les associations pour aider ces jeunes à s’insérer dans la société”.

En accompagnant des artistes ou des sportifs, la compagnie rend son image incontournable

En clair, Wassnawass, c’est une campagne de communication à grande échelle visant à “montrer et incarner que Orange est un acteur du développement économique” mais c’est aussi et surtout “une signature de marque”, autrement dit, un slogan, censé résumer les valeurs qu’une entreprise entend incarner, et rendre cette dernière plus facilement reconnaissable, voire incontournable.

Certains y sont parfaitement arrivés, en martelant des slogans qui sont à jamais associés à telle ou telle marque. Wassnawass, c’est donc enfin, finalement, un gros pari.

“Cette signature n’a de signification que si elle veut dire quelque chose au quotidien pour nos clients. Il faut apporter des preuves, si on ne les apporte pas, ça va faire flop et il n’y aura pas de signification” reconnaît le DG du groupe dans l’océan Indien.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...