24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilUneLa Culture bar-bars se pose sur le zinc

La Culture bar-bars se pose sur le zinc

De jeudi à samedi, dans deux bars de la place, concerts, expos, spectacles en tous genres vont s’enchaîner dans le cadre de la 12e édition nationale des Cultures bar-bars. Une première à Mayotte.

Sans titre
Capture d’écran du site “Culture Bar-Bars”

Sur la carte des événements des Cultures bar-bars, il y a l’Hexagone, des dizaines de villes et… Mayotte, une exclusivité ultramarine assez rare à voir pour un événement culturel. C’est pourtant l’exploit du collectif des cultures bar-bars qui posent ses guitares, costumes ou toiles dans deux bistrots mahorais du jeudi 21 au samedi 23 novembre.

Le concept, né dans l’ouest métropolitain à la fin des années 90, consiste à installer dans les bars des événements culturels sur un week-end prolongé. Si tu ne viens pas à la culture, la culture ira à toi (accompagné d’un demi) pourrait être le slogan de la 12e édition de l’événement. “On peut faire découvrir aux gens des choses qu’ils ne seraient pas forcément venus voir dans un autre endroit, une expo, du théâtre, un concert”, explique Delphine, dont les toiles seront exposées à partir de jeudi au Barakili à Kawéni.

Les Bar-Bars ont pu envahir Mayotte à coup de culture grâce à Franck, le patron du Mbiwi, à l’origine de la création à Nantes du festival férocement cultivé en 1999. L’événement a fait tache d’huile un peu partout en France et dans le 101e département. “On s’intègre à un mouvement culturel, ça peut faire bouger Mayotte, la culture c’est un bon moyen pour fédérer les gens”, s’enthousiasme Pascal, le cogérant du Barakili.

Les Cultures bar-bars s’ouvrent jeudi soir avec le reggae de Bambo one au Barakili, avant d’accueillir le lendemain cirque, jonglage, ou encore danses africaines. La soirée sera ponctuée par la troupe des Malomos (“les lèvres” en Shimaoré) qui interpréteront la pièce à succès des Monologues du vagin, ode à la femme et manifeste contre les tabous de la sexualité.  Les neuf copines ne sont pas à leurs premiers coups d’essai sur scène. En juin dernier, trois représentations de la même pièce avaient été données. Gros succès. Face aux demandes d’un public de presque-groopies, elles ont ressorti leurs costumes et se sont replongées dans le texte.

Navette de spectacles

Des comédiennes sont parties d’autres sont arrivées, les scènes ont évolué pour présenter une mise en scène toute neuve aux Bar-Bars. “Je suis très fière de participer à ce festival que je connais depuis sa création. C’est une super opportunité pour rejouer la pièce”, se félicite Malika, l’une des comédiennes, Nantaise d’origine et presque Bretonne de cœur.

Les spectacles feront la navette vendredi entre les deux tronçons de la culture. Un des musiciens d’Eliot Pyls en concert vendredi au Barakili et samedi au Mbiwi, l’a bien expliqué au JDM après quelques oublis-bar-bars dans notre agenda ! “Ben, oui, le principe du culture bar-bars, c’est un échange des artistes entre les bars. Alors si vous ne mettez que le Barakili, il va se les échanger avec lui même ?” Bien résumé, pas mieux.

Des bouquins, du théâtre, des expos, des concerts, c’est un premier coup d’essai pour que le concept des cafés cultures s’installe à Mayotte.

A.L.

Retrouvez la programmation complète dans l’agenda du JDM !

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...