26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilSociétéLe BSMA : un cadre et des valeurs pour les jeunes

Le BSMA : un cadre et des valeurs pour les jeunes

La présentation au drapeau est une cérémonie qui rythme tous les 10 mois la vie du BSMA de Combani. Elle était illustrée ce jeudi soir par la diffusion d’un clip de présentation du bataillon.

Formation de menuisier
Formation de menuisier (extrait du clip du BSMA)

«La réussite par l’effort et le travail», une des valeurs du BSMA qui illustre le nouveau clip de présentation du Bataillon du Service militaire adapté, présenté ce jeudi soir à Combani. Le lieutenant colonel Stéphane Guillaume-Barry, à la tête du Bataillon, marque ainsi son passage à Mayotte. La diffusion se faisait en parallèle avec la présentation au drapeau de la cinquantaine de nouveaux arrivants, et la remise du Certificat d’Aptitude Professionnelle d’Insertion (CAPI) aux stagiaires partants.

Le BSMA, c’est pour un jeune de 18 à 26 ans sans diplôme, l’assurance d’une remise à niveau scolaire et professionnelle pendant 10 mois sous les drapeaux, «et l’éducation à un savoir être», soulignera le chef de corps. Une vingtaine de formations sont proposées, de la filière mécanique très prisée, à la menuiserie en passant par celle d’agent de sécurité et bientôt, de service à la personne.

Les moyens alloués par l’Etat sont conséquents, 9 millions d’euros de fonctionnement annuels auxquels il faut rajouter 25 millions d’euros sur 5 ans accompagnant un doublement des effectifs, pour cette jeunesse dont la moitié arrive illettrée au Bataillon, et qui n’ont pas le brevet pour 8 sur 10 d’entre eux.

La voie difficile de la rigueur

Le nouveau clip a été monté par la société Pitcha production et diffusé à l’ensemble des institutionnels et invités VIP du soir, dont le sénateur Thani Mohamed Soilihi, le secrétaire général de la Préfecture François Chauvin, le SGAR Philippe Laycuras, le vice-président du Conseil général Jacques-Martial Henry, qui s’est essayé à un entrainement au Bataillon, le procureur du TGI Joël Garrigue et le président de l’association des maires Ibrahim Boinahery. «Le cahier des charges était que ce petit film puisse s’adresser aux futures recrues, aux entreprises de l’île, ainsi qu’à tout public lors de manifestations diverses», indiquait Mathieu Hermile, le directeur de Pitcha.

Les stagiaires volontaires défilent devant leurs familles
Les stagiaires volontaires défilaient devant leurs familles

Les jeunes sont demandeurs de cette formation indemnisée de 320 euros par mois, «il voulait surtout passer son permis de conduire», nous glissait la maman d’un jeune de 22 ans qui n’a rien fait depuis qu’il était en échec scolaire à la sortie de la 5ème. Ils seront 441 fin 2014 et 474 en 2016.

Mais la rigueur acquise au cours des 10 mois de stage se perd vite : «ne cédez pas à la facilité dès que vous retournerez à la vie civile», prévenait le chef de corps. Il s’adressait ensuite aux famille, dont la moitié s’était déplacée jusqu’à Combani : «Votre enfant a choisi d’être militaire pendant prés d’un an comme ceux qui partent au Mali ou ailleurs. C’est le choix de la difficulté pour une garantie d’insertion dans la vie professionnelle et sociale. Et ça marche !»

De fait, le taux d’insertion est supérieur à 90%. Plusieurs d’entre eux directement en emplois, comme ces deux jeunes qui partaient l’un comme mécanicien dans le garage familial, l’autre à la société Colas. La grande majorité des autres devront suivre une formation qualifiante, avant de pouvoir prétendre travailler.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...