29.9 C
Dzaoudzi
mardi 16 avril 2024
AccueilEconomieFonds européens: "Mayotte n’est aucunement lésée", indique la ministre

Fonds européens: “Mayotte n’est aucunement lésée”, indique la ministre

George Pau-Langevin répond au président du Conseil général sur « la mauvaise polémique » des montant des fonds européens alloués à Mayotte, et indique que, contrairement aux autres, le département ne sera pas ponctionné pour un fonds de solidarité.

Daniel Zaïdani aux côtés de la ministre au BSMA en août dernier
La ministre veut mettre un point final à la revendication du président Zaïdani

Non seulement Mayotte ne voit pas ses fonds amputés par Bruxelles, selon George Pau-Langevin, mais elle bénéficie « à la demande de la ministre des Outre-mer » d’une somme de 7,8 millions d’euros qui devait paradoxalement être prélevée, notamment au titre de l’aide aux plus démunis… ils resteront donc dans un département où ils sont légion.

« Fonds européens : Mayotte n’est aucunement lésée »… Dans un communiqué daté de mardi, George Pau-Langevin entend couper court à la polémique lancée par le président du Conseil général Daniel Zaïdani qui réclame un montant supérieur de fonds européens, de 30 euros par habitant « comme dans les autres départements ». Le président du département s’appuie pour cela sur un écrit d’un fonctionnaire de l’Union européenne qui va dans ce sens.

Mais pour la ministre, les fonds européens FEDER et FSE alloués à Mayotte ont été actés dans une décision du Conseil européen de février 2013 « à laquelle chacun peut se référer ».

Pour mémoire, le jeune département qui ne se sentait pas les épaules assez larges pour être autorité de gestion des fonds a délégué ce rôle à l’Etat. Contrairement aux autres départements ultramarins européens, c’est une enveloppe forfaitaire de 200 millions d’euros pour les deux fonds structurels FEDER et FSE qui a été attribuée à Mayotte.

Mobiliser des énergies constructives

Ibrahim Aboubacar appelle à une méthode de travail rigoureuse
Ibrahim Aboubacar appelle à une méthode de travail rigoureuse

Pour le député Ibrahim Aboubacar, l’attitude du président du Conseil général est difficilement compréhensible autrement que par la période pré électorale, « on peut critiquer quand on a travaillé en amont sur le dossier. Or, si les services de l’Etat à Mayotte n’avaient pas mouillé leur chemise en 2012 et 2013, on n’aurait pas 200 millions d’enveloppe forfaitaire mais rien du tout ! ».

Selon lui, il est même dangereux de polémiquer avec son propre Etat membre quand les autres régions arrivent unies à Bruxelles : « on ne monte pas là haut pour des disputes internes au pays, mais pour des discussions européennes ». C’est à la même attitude qu’appelle la ministre Pau-Langevin qui « invite désormais chacun à se mobiliser sur la mise en œuvre effective des fonds européens dans les meilleures conditions »

Elle indique par ailleurs que le programme opérationnel de Mayotte est en cours de finalisation et qu’il pourrait être validé dans les prochains jours. Il était jusqu’à présent chiffré à 325,55 millions d’euros réparti essentiellement en infrastructures d’alimentation en eau et d’assainissement et en améliorant la gestion des déchets, en offre de services sanitaires et médico-sociaux et en effort sur le mix énergétique.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139516
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139516
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139516
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139516
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139516
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139516
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...