29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilSantéUrgences au CHM: une formation pour les équipes qui sauvent nos enfants

Urgences au CHM: une formation pour les équipes qui sauvent nos enfants

Quatorze médecins et infirmiers urgentistes ont suivi pendant 10 jours une formation pour la prise en charge des enfants. Un professeur spécialisé dans la simulation des situations d’urgence est venu spécialement au CHM.

Il faut sauver le patient Brian: bons gestes et cohésion de l'équipe
Il faut sauver le patient Brian: bons gestes et cohésion de l’équipe

L’arrivée de Brian est annoncée aux urgences. Agé de 7 ans, il vient d’être victime d’un accident de la route, la voiture de ses parents a percuté un poids lourd. Si la ceinture de sécurité l’a maintenu attaché, le garçon a dû être dégagé par les pompiers et il présente de multiples traumatismes… C’est le début d’un scénario auquel ont été confrontés un médecin et deux infirmiers urgentistes, lors de la dernière journée d’une session de formation, ce vendredi au CHM.

La victime est un mannequin en plastique «haute-fidélité» : relié à un ordinateur, il respire, on peut lui prendre le pouls, il interagit avec les équipes médicales grâce au formateur qui entre les données au fur et à mesure de l’intervention. «De cette façon, on peut mesurer la performance des équipes», explique Aiham Ghazali, médecin attaché d’enseignement l’université des Poitiers.

Le professeur Oriot lors de a formation organisée pour les urgentistes du CHM
Le professeur Oriot lors de a formation organisée pour les urgentistes du CHM

«Ce sont des techniques de formation inspirées de méthodes nord-américaines», précise le Professeur Denis Oriot, directeur du laboratoire de simulation de l’université de Poitiers. «Je pratique la simulation depuis 25 ans, après ma formation au Canada. Ca fait un peu moins de 10 ans que la méthode s’impose en France».
Pour les équipes, ces scénarios extrêmement réalistes sont suivis de débriefings. Les soignants autoévaluent leurs niveaux de confiance, de stress ou de satisfaction avant, pendant et après l’intervention. Les formateurs valident aussi les diagnostics réalisés et reviennent en détail sur les gestes et le rôle de chacun.

50% des urgences du CHM concernent des enfants

«Pendant cette formation, on travaille sur une technique ABCDE qui consiste à acquérir des réflexes, une sorte de procédure qui s’impose à tous et qui permet d’homogénéiser les pratiques», explique le docteur Aurélie Arribat, urgentiste au CHM, qui est à l’origine de l’organisation de cette formation, la première du genre réalisée à Mayotte.

Les urgences pédiatriques, des formations specifiques pour répondre aux besoins du CHM
Les urgences pédiatriques, des formations spécifiques pour répondre aux besoins du CHM

«J’ai rencontré le professeur Oriot lors d’un congrès des urgences en métropole et il m’a expliqué qu’il se rendait régulièrement en Guyane pour former les équipes sur place», se souvient Aurélie Arribat. De Cayenne au Qatar, de la Russie à Dubaï, le savoir-faire de professeur Oriot est en effet reconnu mondialement et pour sa venue à Mayotte, il a adapté la formation aux besoins spécifiques des urgences du CHM.

«A Mayotte, 50% des urgences concernent les enfants. Or, l’effort pédagogique pour les urgentistes est surtout concentré sur des patients adultes. Au quotidien, on peut se retrouver avec des soignants qui éprouvent des difficultés», relève le professeur Oriot. Car, comme il le rappelle, «un enfant, ce n’est pas un adulte en miniature. Il y a des variations de son anatomie et son fonctionnement qu’il faut connaître pour pouvoir s’adapter.»

Les compétences du professeur Oriot, reconnues dans le monde entier
Les compétences du professeur Oriot, reconnues dans le monde entier

Souder les équipes

Les urgences pédiatriques à Mayotte concernent des traumatismes liés à des accidents ou des chutes, des brulures sévères et évidemment beaucoup de prématurés. «Nous avions besoin de réactualiser nos gestes techniques pour les prématurés par exemple, pour nous sentir plus en confiance lors des interventions. Cette formation nous apprend aussi beaucoup sur la cohésion des équipes dans lesquelles les infirmiers sont les yeux et les oreilles du médecin. Le fait que cette formation ne soit pas délocalisée permet vraiment de renforcer les liens avec ses collègues», affirme Aurélie Arribat.

Ce sont donc des équipes confortées qui achèvent cette longue session de formation théorique et pratique. Le professeur Oriot est déjà en route vers Poitiers avec ses 250 kg de matériel. Dès lundi, il ajoutera encore quelques professionnels à la longue des 5.000 personnes qu’il a déjà formées.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139122
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139122
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139122
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139122
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139122
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139122
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...