24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilOcéan IndienDe jeunes Mahorais de La Réunion primés pour un slam citoyen

De jeunes Mahorais de La Réunion primés pour un slam citoyen

Ils ont entre 6 et 11 ans. Avec leur association de quartier, de jeunes Réunionnais originaires de Mayotte ont remporté le 1er prix d’un challenge citoyen. Une grande fierté et une récompense qui devrait les emmener à Rodrigues.

Le prix prix du Challenge citoyen pour les enfants de l'association du quartier La Chaumière
Le prix prix du Challenge citoyen pour les enfants de l’association du quartier La Chaumière (Crédits photo : La Chaumière)

C’est la grande fierté à l’association de quartier La Chaumière à Saint-Denis de La Réunion. La structure, qui rassemble essentiellement des mamans originaires de Mayotte et leurs enfants, a remporté le premier prix d’un challenge citoyen lancé par Citalis, le réseau de transports collectifs de la ville.

«Ce sont pour la plupart des enfants qui sont nés à La Réunion de parents Mahorais. Et je peux vous dire que pour leurs mamans, voir la réussite de leurs petits, c’est quelque chose de magnifique!» explique Mélanie Mezzapesa, la présidente de l’association.

Le concours consistait à susciter une expression artistique face aux fraudes et aux incivilités dans les transports publics. Le réseau de transport urbain de Saint-Denis sensibilise régulièrement les scolaires et les associations de quartiers. Mais cette fois-ci, le challenge était doté : 1.000 euros pour les premiers prix.

Capture d'écran du Slam: " Beaucoup détériorent et salissent et pourtant si on se déplace c'est grâce à Citalis"
Capture d’écran du Slam: ” Beaucoup détériorent et salissent et pourtant si on se déplace c’est grâce à Citalis”

Travailler sur le shimaoré et le kibushi

Les enfants pouvaient laisser libre cours à leur imagination avec dessins, peintures, illustrations, photos, montage vidéo… ou des performances scéniques, aussi bien danses, spectacles, théâtre, chants et c’est précisément un slam qu’ont choisi les jeunes de La Chaumière. «Ils ont travaillé avec Absoir, un slameur réunionnais originaire des Comores. Ils s’adressent à une stagiaire allemande et ils lui racontent la vie à La Réunion en expliquant que dans les bus, les gens ne laissent pas toujours leur place aux personnes âgées ou aux femmes enceintes, qu’ils salissent ou dégradent et que ce n’est pas bien», raconte Mélanie Mezzapesa. (Voir le slam sur la page Facebook de l’assos)

Capture d'écran du slam citoyen
Capture d’écran du slam citoyen

Pour l’association de quartier, ce travail sur ce slam a eu de nombreuses vertus pédagogiques, avec des problématiques qui ne sont pas sans rappeler celles que nous connaissons à Mayotte. «Ce sont des enfants qui sont parfois en difficultés scolaires. Du coup, on a choisi de partir de leurs langues premières, le shimaoré, le kibushi, le créole pour réinvestir le français».

Direction Rodrigues

L’association La Chaumière mène beaucoup d’actions avec les enfants. Pendant ces vacances, elle leur permet de participer aux opérations menées par la ville de Saint-Denis, sorties piscine ou fauconnerie et activités sportives, tennis ou volley-ball par exemple.
Elle œuvre aussi beaucoup auprès des familles sur la parentalité et l’éducation en lien avec une maman, adulte référent dans le quartier et qui est aussi originaire de Mayotte. D’ailleurs, dans le courant du mois d’août, les mamans proposeront un colloque sur «être parent» à Saint-Denis.

Lors de la remise du prix par Citalis
Lors de la remise du prix par Citalis (Crédits photo: La Chaumière)

Ces enfants ont eu l’occasion de venir à Mayotte l’an dernier, certains découvrant alors pour la première fois l’île de leurs parents. Et c’est désormais vers une autre île de notre région qu’ils pourraient s’envoler. «Avec les 1.000 euros du prix, nous allons organiser un voyage à Rodrigues pour un échange avec une association de Slam pour qu’ils puissent continuer de jouer avec la langue», révèle Mélanie Mezzapesa.
Depuis Mayotte, le JDM les félicite… en attendant de recevoir de leurs nouvelles de Rodrigues !
RR
Le Journal de Mayotte

*La page facebook de La Chaumière :
https://www.facebook.com/pages/Association-La-Chaumi%C3%A8re-974/710688369051186?fref=nf

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...