26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilEconomieTrès haut débit mobile: le gouvernement lance les appels à candidatures pour...

Très haut débit mobile: le gouvernement lance les appels à candidatures pour la 4G à Mayotte

Téléphonie portable

Emmanuel Macron (économie), George Pau-Langevin (Outre-mer) et Axelle Lemaire (numérique) publient conjointement des appels à candidatures qui devraient changer notre rapport au mobile. Sur proposition de l’ARCEP, l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes, ils souhaitent attribuer, pour la première fois dans les Outre-mer, les fréquences nécessaires au très haut débit mobile, la fameuse 4G.

D’un point de vue technique, ce sont les bandes 800 MHz et 2 600 MHz qui sont concernées, mais aussi des capacités encore disponibles dans des bandes de fréquences déjà attribuées (900 MHz, 1 800 MHz, 2 100 MHz).

L’idée est double : bien entendu, d’abord faire gagner en rapidité le déploiement de la 4G. Mais «ces fréquences nouvelles permettront également d’améliorer rapidement la qualité de service des réseaux 3G existants», assurent les ministres… Car souvent, ce que l’on appelle «3G» Outre-mer est l’équivalent d’un «2G+» en métropole.

1er décembre

Les caractéristiques des marchés ultramarins ont conduit l’Etat à regrouper les procédures d’attribution pour la Guadeloupe et la Martinique, ainsi qu’à Saint-Barthélemy et Saint-Martin. En Guyane, c’est un cahier des charges spécifique qui a été établi compte tenu de la taille du territoire.

Publicité d'un opérateur pour le développement de la 4G
Publicité d’un opérateur pour le développement de la 4G

Dans l’Océan indien, à La Réunion et Mayotte, la spécificité réside dans la date de la mise en service de ces fréquences: «Le Gouvernement a souscrit à la proposition de l’ARCEP de fixer une date d’ouverture des services à très haut débit mobile (4G) différée au 1er décembre 2016, afin d’y préserver la dynamique concurrentielle, au bénéfice des consommateurs locaux», indiquent les ministres.

Aménagement numérique du territoire

Avec ces nouvelles attributions de fréquences, «qui viennent compléter le soutien apporté au déploiement du très haut débit fixe outremer, le Gouvernement démontre son attachement à l’aménagement de tous les territoires de la République», affirme le communiqué.

L'arrivée de la 4G pourrait rebattre les cartes du marché de la téléphonie à Mayotte
L’arrivée de la 4G pourrait rebattre les cartes du marché de la téléphonie à Mayotte

De fait, ces procédures se calent sur les objectifs de politique publique établis par le Parlement et le Gouvernement : favoriser l’attribution d’une quantité importante de bandes (en particulier les plus basses, gage de la meilleure qualité de service possible) ; moderniser les infrastructures de communications électroniques, un enjeu capital pour la compétitivité, le développement de l’emploi et l’inclusion numérique ; garantir une couverture la plus large des territoires ; et enfin, contribuer à la lutte contre la vie chère en faisant en sorte que «des offres abordables» soient proposées pour assurer l’accès du plus grand nombre et la mise en place d’offres enrichies «proposant des volumes élevés de communications et de données».

Mayotte et l’ensemble des Outre-mer s’apprête donc à rentrer dans l’ère de la 4G véritable, celle qui permet avec une absolue fluidité de regarder une vidéo à tout moment sur son smartphone… mais aussi simplement de téléphoner avec une qualité de son de très haut niveau. Les très grandes difficultés pour appeler après 20 heures avec un son déplorable… tout ceci appartiendra peut-être au passé dès le mois de décembre.
RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...