27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilEconomieDéclaration d'impôts, une année particulière à Mayotte

Déclaration d'impôts, une année particulière à Mayotte

La déclaration en ligne avance à Mayotte. En raison de la grève, le délai pour télé-déclarer ses revenus est prolongé, mais le directeur des Finances Publiques invite à ne pas attendre le dernier moment.

Alors que les déclarations en ligne sont ouvertes sur le site des finances publiques, la direction des impôts de Mayotte souligne “deux particularités” dans notre département cette année.
“On sort d’une crise sociale, donc on a du adapter nos dates limites de déclaration jusqu’au 29 juin” explique d’abord Jean-Marc Leleu, directeur du centre des impôts. “Toutefois on peut déclarer dès maintenant, poursuit-il. L’avantage de déclarer maintenant c’est de recevoir son avis d’imposition plus tôt. D’autant que sur Internet, on a tout de suite un avis de situation déclarative qui peut servir.”

Jean-Marc Leleu, directeur des Finances publiques de Mayotte

Autre spécificité de notre territoire, la présence de points d’information dans les mairies. “A Mayotte, il y a un centre des finances publiques à Mamoudzou. On va donc aller au devant des usagers et on va organiser des permanences en mairie à compter du 4 mai.”
Cette démarche devrait notamment servir à régler certains problèmes liés à l’adressage. “On va récupérer par la Poste les plis qui n’auront pas pu être distribués et on viendra avec en mairie”.
Ainsi si un contribuable n’a pas reçu sa déclaration, il pourra, quelle que soit sa commune, se rendre à la mairie où un agent aura sans doute le document et pourra l’aider.
“Attention aussi à votre adresse”, prévient le responsable qui invite à vérifier sur la déclaration que l’adresse est la bonne. Sinon, il est possible de la corriger directement sur le site des Finances Publiques.
Autre nouveauté, l’accueil des uagers. “On reçoit désormais le mardi et le jeudi sur rendez-vous, pour éviter aux gens de venir à Mamoudzou et de faire la queue. Il est aussi possible de prendre rendez-vous par SMS ou messagerie, c’est une petite nouveauté” sourit-il.
Cette année, le nombre de télédéclarants à Mayotte est encore en hausse, avec 16 000 télédéclarants sur les 70 000 déclarants que compte l’île. Parmi eux, 8000 sont imposables.
Dans les coulisses, les employés sont déjà occupés à saisir les premières déclarations

“Par rapport à 2017, on est passé de 17 à 23% de télédéclarants” souligne M. Leleu.
Dans cette dynamique, il a donc un double message à faire passer. “Déclarez en ligne, et n’attendez pas juin pour le faire”.
Dernière particularité, c’est la dernière année de déclaration avant le prélèvement à la source. Les changements induits par cette évolution feront l’objet d’un autre point presse probablement en septembre.
Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...