30.9 C
Dzaoudzi
lundi 22 avril 2024
AccueilEconomieLes premiers "contrats de convergence" signés ce lundi par le Président

Les premiers “contrats de convergence” signés ce lundi par le Président

Grosse journée ce lundi au ministère des Outre-mer. Le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe sont attendus auprès d'Annick Girardin pour concrétiser les premières mesures du livre-bleu Outre Mer.

“Le président de la République, le Premier ministre et plusieurs ministres se rendront, lundi 8 juillet 2019, au Ministère des Outre-mer, pour la signature des premiers Contrats de convergence et de transformation (CCT) entre l’Etat et les Outre-mer”, informe le ministère

Ces contrats de convergence et de transformation sont la traduction concrète des ambitions arrêtées dans le Livre bleu outre-mer qui avait été présenté le 28 juin 2018 au Palais de l’Elysée sur la base de projets des Assises des outre-mer conduites dans les territoires dès juillet 2017. Ils expriment la volonté commune de l’Etat et des élus ultramarins d’une contractualisation qui soit propre à chaque territoire et qui leur permette de disposer d’infrastructures ainsi que d’équipements de haut niveau, prenant compte des enjeux liés à la transition écologique. Seront signés les contrats entre l’Etat et les collectivités de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de La Réunion, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Wallis-et-Futuna. Les contrats avec les autres territoires seront signés ultérieurement. Ces contrats représentent un effort financier de l’Etat de 2,1 milliards d’euros. Ils couvrent la période 2019-2022.”

A cette occasion, le Premier ministre et les présidents de 9 collectivités d’outre-mer s’engageront en faveur de la Trajectoire 5.0 retenue lors du 1er comité interministériel des Outre-mer du 22 février 2019. Par cette déclaration, les exécutifs s’engagent à préparer ces territoires aux enjeux et aux menaces de l’avenir à travers cinq défis à réussir d’ici 2030 : 0 exclusion, 0 carbone, 0 déchet, 0 polluant agricole, 0 vulnérabilité au changement climatique. Les projets qui seront financés par les contrats de convergence et de transformation devront être cohérents avec ces objectifs.”

6 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139517
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139517
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139517
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139517
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139517
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139517
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...