27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 26 mai 2024
AccueilFaits diversTriple drame à Combani, ce que l'on sait

Triple drame à Combani, ce que l’on sait

La mort de trois enfants mercredi à Combani laisse le département sous le choc. L'heure est à l'enquête, et la thèse privilégiée de l'accident tragique n'exclut pas d'autres hypothèses.

Avec trois enfants décédés, c’est un terrible drame qui s’est produit hier à Combani, sur la commune de Tsingoni. Les trois petits, âgés de 4 ans, ont disparu à 9h40 du matin nous explique la gendarmerie. Les secours ne sont avertis de cette disparition que quatre heures plus tard, à 13h40. Les recherches entreprises se solderont vers 16 heures par la découverte des trois corps sans vie, piégés dans une voiture abandonnée. “Des heures précieuses” ont donc été perdues dans cette course contre la montre regrette le général Philippe Leclercq, commandant de la gendarmerie de Mayotte.

“Nous travaillons sur l’hypothèse d’un tragique accident, nous sommes en phase d’investigations, des examens doivent avoir lieu sur les petites victimes” indique-t-il aussi.

“Ce qui nous intéresse maintenant c’est de savoir dans quelles circonstances ils sont entrés dans ce véhicule. Les premières constatations, c’est que c’est un véhicule qui était laissé à l’abandon. On a identifié son propriétaire. Manifestement ils ont rencontré des difficultés pour en sortir.”

L’enquête doit déterminer si les dispositifs, poignées etc. fonctionnaient ou pas, mais il semble donc que les enfants aient été piégés plusieurs heures dans la voiture surchauffée par le soleil.

“Les premiers constats laissent penser que la cause de la mort serait causée par leur enfermement dans la voiture” indique le général, sans exclure d’autres hypothèses que le médecin légiste doit étudier.

La grande question que l’enquête doit déterminer également, c’est comment ces enfants se sont retrouvés là. “Les enfants sont entrés dans le véhicule à un horaire qui reste à déterminer, mais y sont ils entrés par eux même?” s’interroge le chef des gendarmes.

Les réponses à plusieurs de ces questions doivent être établies dans la journée, nous mettrons cet article à jour au fur et à mesure que nous en serons informés.

Y.D.

6 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...